Accueil Les artisans résidents Doulière Pascal
Situation
Pascal DOULIERE 

 

Graveur Héraldiste

 

Après cinq ans d’apprentissage dans un atelier de gravure sur métaux, et six ans de cours de dessin, Pascal Doulière s’installe comme indépendant dans le centre de Bruxelles.


Ses clients principaux sont les bijoutiers, horlogers et orfèvres qui lui confient leur travaux de gravure : Bracelets, bagues, alliances, pendentifs, montres, timbales, anneaux de serviettes, plateaux, couverts, etc. Bref tout objet susceptible d’être marqué au nom ou aux initiales de son propriétaire.. Il y grave donc les noms, monogrammes, lettres, textes, et blasons.


Très vite, ce sont ces derniers qui suscitent en lui un vif intérêt : l’héraldique est un monde riche et son iconographie est immense, c’est un terrain de choix pour exercer l’art de la gravure, et en exploiter toutes les subtilités techniques.


Casques, couronnes, griffons, aigles, tours, molettes d’éperon, lambrequins, listels, chevrons, gonfalons, quintefeuilles, etc. autant d’éléments qui composent les armoiries familiales et que le graveur tente de représenter dans les moindres détails parfois invisibles à l’œil nu.


L’utilisation d’un binoculaire est indispensable. Les sujets a graver n’ont que quelques millimètres, voire quelques dixièmes !…
Quel bonheur de creuser dans le métal précieux copeau après copeau le galbe d’un heaume de tournoi, ou la gueule agressive d’un lion de sable armé et lampassé d’or, etc.


Onglettes, burins, échoppes plates ou rondes, pointe sèche, compas, loupe binoculaire et...patience !

Voilà sans doute les principaux outils et qualité nécessaires à la gravure d’une chevalière.


Déjà présente dans l’Encyclopédie Diderot d’Alembert, la technique de la gravure en intaille n’a pas changé.

C’est celle qu’utilise Pascal Doulière depuis presque trente ans pour reproduire le plus fidèlement les armes de ses clients : vos armes.

Le principe en est simple : la gravure se fait à l’envers sur votre chevalière qui sert en fait de matrice, c’est elle qui passée au noir de fumée et pressée dans la cire chaude, révèlera vos armoiries familiales, ce blason que vous transmettez de génération en génération.


La maîtrise du dessin est capitale pour représenter le plus fidèlement le fabuleux bestiaire de l’art héraldique : griffons, alérions, aigles, ours, lévriers, gerfauts... qu’ils soient hissants, naissants, contournés,etc.


Le vocabulaire héraldique est extraordinaire et passionnant, ancien mais pas désuet, il a sa manière bien particulière de décrire vos armes : le blasonnement.

 "D’or à la fasce de gueules, accompagnée en chef d’un lion naissant de sable, armé et lampassé de gueules, couronné d’or, mouvant de la fasce".


La gravure de votre armoirie est la poursuite de la perfection jusque dans ses plus infimes détails, ceux que vous ne verrez sans doute jamais à l’œil nu.

Sur votre chevalière ou celle qu’il pourra vous fournir.

 

Mardi et vendredi de 13h30 à 18h30

141-143 Chaussée de Wavre
1050 Bruxelles
Belgique


1er et 3ème jeudi de chaque mois
31 bis rue Violet
75 015 Paris
France


Tél. : +32 (0)4 76 28 95 64

Site : http://www.douliere.com
Courriel :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



 

Ecu et cimier Ecu et cimier
Ecu et couronne Ecu et couronne
Ecu et couronne1 Ecu et couronne1
Ecu et couronne2 Ecu et couronne2
Empreinte cire Empreinte cire
Empreinte cire1 Empreinte cire1
Empreinte cire2 Empreinte cire2
Ecu heaume et lambrequins sur nicolo Ecu heaume et
lambrequins sur nicolo